top of page

La voie sacrée du parfum - Cyrille Pelard

Dernière mise à jour : 2 janv. 2022


Je sais sans savoir vraiment ce qu'est Terre Rouge, le nom que j'ai "donné" à cet univers qui me nourrit et m'inspire, et depuis quelques temps je cherche dans sa substance de quoi lui donner matière, ou plus simplement, comment l'introduire concrètement et faire éclore tout ce que je ressens intimement.


En introduction à 2022, j'ai reçu à Noël ce livre que j'avais instantanément choisie à son titre et à sa couverture La voie sacrée du parfum de Cyrille Pelard. En le lisant, je me suis sentie si nourrie, si excitée et si reconnectée à cet univers du féminin et de l'huile sacrée, du touchée, du soin, qu'il m'apparait maintenant évident d'introduire Terre Rouge par les Onctions Sacrées.


La première fois que j'ai entendu cet appellation, il y a quelques années, j'ai tout de suite été intriguée par ces deux mots si forts embrassés : Onction et Sacrée. Je n'avais aucune idée de ce que cela pouvait être, et n'avait non plus aucune connaissance du monde chrétien par lequel on rencontre aujourd'hui le plus souvent le terme d'"Onction" avec par exemple "l'extrême Onction".


Je me suis renseignée et j'ai vu quelques enseignantes de l'Onction Sacrée, des femmes le plus souvent, et ne faisant pas forcément partie d'un dogme religieux.


C'est un rêve qui m'a rappelé le nom d'une des ses enseignantes et qui m'a poussé à suivre un cursus d'initiations aux Onctions Sacrées. Tout comme mon ressenti à la lecture du livre de Cyrille Pelard, j'ai ressenti lors de cette initiation auprès de Nadine Sarah Penna une rencontre forte avec un univers qui nourrissait mon âme et me parlait profondément. J'avais soif de ces nouvelles découvertes mais j'avais conscience que je ne pouvais emmagasiner ses connaissances "simplement". Je venais d'entrer dans un processus de reconnexion ou la vie, lentement, allait me permettre d'ouvrir en moi des portes et de faire émerger quelque chose de précieux qui se vit en temps et se laisser initier.


Quelques années plus tard, un voyage au Maroc, qui m'inspirera Terre Rouge, me plonge dans les énergies de Marie-Madeleine, de la femme libre et souveraine, du sacré et de la sensualité.

Tout fait sens quand je digère le voyage et reprend mes notes sur l'initiation de Nadine Sarah Penna. Cette énergie et les Onctions Sacrées m'appelle de nouveau et se réveille de plus belle.


Je ressens que : "Aux vérités sacrées seront redonnées leurs valeurs et leur place. Il est temps d'inverser les pôles, de réinstaller la Magnificience qui était là et qui a disparu sous le poids des intentions détournées. La vie sera belle, parce qu'elle sera dans la Vérité la plus nue, la plus pure."


Ce que je ressens est magnifique, semble à la fois impalpable mais bel et bien présent. Où ? En nous, dans nos mémoires, dans nos cellules.

Pour moi, le grand temps de cette réminiscence collective est arrivé, et cela s'observe par l'intérêt grandissant que chacun porte de plus en plus au sacré, à la spiritualité, à ce qui nous nourrit et donne du sens à notre existence. Parce que oui, bien évidemment que tout est sacré par nature, mais tout a été si "désacralisé" que nous sommes obligé de racoler cette notion à toute chose pour la refaire émerger, jusqu'à ce qu'elle soit si évidente... qu'inutile à nommer.


"Une huile odorante pour onction participe de deux mondes, l'un visible et tangible, l'autre spirituel et invisible. Le premier monde est celui des matières accouplées, le second celui des esprits assemblés. L'huile s'étire jusqu'à l'extrême limite du filet subtil reliant densité et transparence. Au sein de la matière oléagineuse, tactilité, goût, odeur, parfum, couleur et silence combinent et se fondent en un seul élément solaire."


Une onction, par définition, est un macérât à base d'huile végétale, d'huile essentielle et de minéraux que l'on a dynamisé et consacré pour lui conférer un statut thérapeutique et vibratoire. Elle agit sur les plans subtils et permet de venir guérir l'âme profondément. Dans la voie chrétienne, elle s'utilise selon des protocoles spécifiques et s'utilise pour diverses raison : baptême, accompagnement de la mort, maladies, etc


Guérir l'âme consiste toujours à ramener l'être humain vers sa connexion au divin, sa relation avec plus grand que soi, c'est là que l'Onction est puissante : ce n'est pas seulement une huile qui apporte un soin, c'est une huile de reliance entre notre monde et le monde invisible. Bien que surtout connu de part le monde religieux, les Onctions sont utilisées depuis la nuit des temps


L'Onction a une importance capitale dans le christianisme parce qu'elle fait partie de son histoire. Etymologiquement, le Christ est celui qui "a été oint". Et c'est Marie-Madeleine qui a oint le Christ avec l'huile de Nard comme signe de reconnaissance en lui du divin qu'il incarnait. Marie-Madeleine est celle qui a apporté le savoir des Onctions Sacrées en Occident.


Le nom d'un des chapitres du livre de Cyrille Pelard "Le christianisme est un projet universel d'onction" est une phrase extrêmement juste et touchante.

Quoi d'autre en réalité que de rappeler l'homme à cette reliance, à cette reconnaissance ?



extrait du livre de Cyrille Pelard


Ainsi, la Voie de l'Onction tel qu'on peut l'emprunter aujourd'hui est avant tout une voie de reconnexion avec le divin, une voie de réconciliation avec le sacré. Elle nous mène à cette part de nous-même qui a été étouffée et qui veut refaire surface : nous portons du précieux à l'intérieur de nous, nous sommes des guérisseuses, des ponts entre la terre et le ciel, nous sommes finalement, à l'image de l'Onction Sacrée. Et si nous déposions notre substance précieuse sur Terre pour ensemencer de grâce et de sacré un monde égaré ?




LIENS pour en savoir plus :



Le site de Nadine-Sarah Penna : formations onctions sacrées & autres



Le site de Manon/ Unaty - Rosa Magdala : formations "Les Myrrhophores, incarner la porteuse d'Onctions Sacrées" & autres









13 vues0 commentaire

Comments


bottom of page